22/11/2005

 

Didier,
 
Je ne te connaissais pas plus que ça, je n'étais pas proche de toi et je ne sais pq ton départ me chagrine tant...
Malgré tout tu es parti trop vite, jamais il ne m'était venu a l'esprit que tu pouvais disparaitre comme ça en qqs secondes...
Encore aujourd'hui j'ai du mal à imaginer que tu n'es plus là, je ne réalise toujours pas que tu ne sera pas là pour les prochaines fêtes de village où tu étais je crois tjs présent...
Qd je passe sur le lieu de l'accident je me demande encore comment, et qd je pense à toi, je me demande surtout pourquoi...Pourquoi la vie est ainsi faites?Il n'y avait aucune raison pour qu'elle te choisisse TOI...
Qd je pense à toi et aux dernières fois où je t'ai vu et que je me dis que c'était en effet les dernières les larmes viennent...Qd je pense à Gaëlle ou Marco je me mets à pleurer...
Ton départ me fait réfléchir, je me dis que la vie est courte, qu'il faut en profiter, qu'à tt moment on peut partir et ne plus jamais revenir...Mais chaque fois un peu plus j'en veux à cette vie qui t'a pris bien trop tot, à cette vie qui ne m'a pas donné le temps de te connaitre un peu mieux...
Et même si je ne te connaissais pas Didier, malgré ça tu vas me manquer...
Tu vas nous manquer à tous tous simplement....

19:44 Écrit par Pilou | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Trop injuste ! C'est bien dit et tellement vrai...Pourquoi lui ? Je n'arrive tjs pas à croire qu'il est parti...Il méritait de vivre et d'être heureux...Il va nous manquer terriblement...on ne t'oubliera jamais Didier !

Écrit par : céline | 29/11/2005

Les commentaires sont fermés.